Respirez à plein poumon !

De quoi parle-t-on ?

Le système respiratoire désigne l’ensemble des voies respiratoires et des organes responsables de la respiration.
On entend par organes associés à la respiration, ceux ayant pour mission les échanges gazeux entre l’organisme et l’environnement. L’absorption du dioxygène (O2) et le rejet du dioxyde de carbone (CO2) :

  • Les poumons
  • Le diaphragme

En ce qui concerne les voies respiratoires, on les désigne ainsi car elles fonctionnent comme canaux pour le passage de l’air, depuis l’environnement vers les poumons, et inversement:

  • Le nez et la bouche
  • Le Pharynx
  • Le Larynx
  • Trachée
  • Bronches
  • Bronchioles
  • Alvéoles

 

Comment fonctionne cet ensemble respiratoire?

Femme qui respire

Le mécanisme de la respiration se sépare en trois grandes étapes.

1/ L’inspiration.

Tout commence avec le diaphragme. Se situant en dessous des poumons, il agit à la manière d’un piston, comme celui qu’on pourrait retrouver par exemple dans une seringue. À l’inspiration, le diaphragme va se contracter et s’abaisser, créant ainsi un appel d’air en direction des poumons. L’air va alors entrer par le nez et/ou la bouche et parcourir les voies respiratoires jusqu’aux alvéoles, dans les poumons. C’est la ventilation interne.

2/ L’échange gazeux

Une fois l’air arrivé au niveau des alvéoles, l’échange gazeux avec le sang peut se faire. Les capillaires sanguins vont décharger le dioxyde de carbone (CO2) et extraire le dioxygène (O2).

3/ L’expiration

Après avoir effectué cet échange gazeux, le diaphragme, toujours à la manière d’un piston, va se relâcher et remonter pour chasser l’air présent dans les poumons. De ce fait, l’air chargé en dioxyde de carbone va effectuer le chemin inverse via les voies respiratoires et sortir par le nez et/ou la bouche. C’est la ventilation externe.

 

Quelles sont les signes caractérisant un affaiblissement du système respiratoire ?

Le principal signe d’un affaiblissement du système respiratoire est la difficulté de respiration. A l’effort ou au repos, on dénote un essoufflement anormal.
La gêne respiratoire peut aussi entrainer une douleur thoracique, ainsi qu’une toux avec ou sans expectoration.
Dans les cas extrême, la peau peut se bleuter en raison d’une faible quantité d’oxygène disponible dans le sang et donc l’organisme.

 

La vitamine D pour une bonne santé du système respiratoire

Généralités

La vitamine D fait partie des vitamines dites liposolubles, c'est à dire soluble dans les graisses. Elle s’apporte à l’organisme de trois manières : l’alimentation, la production par la peau suite à une exposition au soleil, et la supplémentation.
On la retrouve sous deux formes :

  • Vitamine D2 : que l’on retrouve dans les végétaux
  • Vitamine D3 : que l’on retrouve dans les animaux et les végétaux

C’est cette dernière, la vitamine D3, qui est la plus rependu en complément alimentaire car, elle est considérablement mieux métabolisée par l’organisme.

 

Rôles la vitamine D dans le système respiratoire

Vit. D3 + K2

Le rôle de la vitamine D, avec pour objectif la santé du système respiratoire, a été largement étudié ces dernières années.

Surtout tout récemment suite à l’épidémie de COVID19 qui touche le système respiratoire. Elle a été étudié dans le cadre de la prévention des infections pulmonaires aiguës.
En prenant en compte sa forme D3, il en ressort que de se supplémenter quotidiennement, ou hebdomadairement au plus large, avec cette vitamine va réduire le risque de développer une infection des voies respiratoires.
Ce qui fait de cette vitamine D3, votre allié a avoir absolument à vos côté pendant ce contexte de crise sanitaire lié au COVID19.

 

Les sources en vitamine D

L’organisme dispose de trois sources d’apport pour la vitamine D : les rayons du soleil, l’alimentation, et la supplémentation.
Avec le soleil, une exposition quotidienne de 15 minutes du visage et des avants bras devrait suffire à refaire le plein de cette vitamine. En revanche, attention en hiver, la quantité et la qualité des rayons solaires diminuent fortement. 
Pour ce qui est de l’alimentation, voici les meilleurs sources alimentaires en vitamine D :

Étale de poisson
  • Le saumon cuit au four ou à la vapeur
  • Le maquereau et les sardines
  • Le thon frais ou en conserve
  • Le hareng
  • L’anguille cuite
  • Le caviar et les œufs de poisson en général
  • Les anchois
  • Les huiles à base de foie de poisson
  • Le jaune d’œuf
  • Le foie de veau
  • Le foie gras
  • Les champignons
  • Les huitres
  • Le fromage et les yaourts natures
  • Le lait et le beurre

 

Quant à la supplémentation, comme nous l’avons vu précédemment, privilégiez la forme D3 pour une meilleure métabolisation de l’organisme.

 

Les carences en vitamine D

Présenter un taux insuffisant en vitamine D occasionne en premier lieu certains risques osseux comme le rachitisme, l’ostéomalacie ou encore l’ostéoporose.

Le système immunitaire quant à lui serait impacté dans la qualité de son fonctionnement.

Selon une enquête menée par l’INSERM, un déficit en vitamine D pourrait également entrainer un risque de développement de la maladie d’Alzheimer

Et récemment, en avril 2020, une étude de chercheurs américains, puis confirmé par une étude espagnole, a trouvé une corrélation entre une carence en vitamine D et une multiplication par deux des risques de développer une forme grave du COVID19.

 

Conseils pour respirer à pleins poumons 

L’association de la vitamine D3, du sélénium et du zinc donne des effets très intéressants. Le zinc, comme nous l'avions vu dans un article précédentpermet aux globules blancs déployés lors d’une réponse immunitaire d’avoir un niveau de performance élevé. Le sélénium de son côté, participe aux réactions anti-inflammatoires de l'organisme. De ce fait ils vont tous les trois travailler en synergie pour vous aider dans votre objectif de prévention des troubles respiratoires.

Vitamine D3 + K2ZincSélénium 

    Articles Récents

    Pourquoi prendre du collagène ?

    Articulations douloureuses, tendinites … le collagène est une protéine présente dans notre organisme. Au-delà de son utilisation dans les salles de sport, on en entend de plus en plus parler pour la beauté de la peau !

    En savoir plus